HomeEntrepreneuriat & business

Je souhaite vendre mon entreprise, comment s’y prendre

Je souhaite vendre mon entreprise, comment s’y prendre

Parce que chaque entrepreneur évolue et tend vers de nouveaux objectifs, vendre son entreprise n’est pas un acte si rare qu’il y parait. En revanche, la cession d’une entreprise est une étape importante qu’il convient de préparer pour le bon déroulement de sa transmission.

 Vendre son entreprise passe par plusieurs étapes, dont la réalisation d’un diagnostic complet de la société ou encore la détermination du prix de vente.

Vous souhaitez vendre votre entreprise et recherchez des informations sur les démarches à effectuer, nous faisons le point avec vous dans notre guide.

La préparation préalable au projet de cession de l’entreprise

Avant de vous lancer dans la vente de votre entreprise, il convient de vous poser un ensemble de questions afin de ne pas regretter votre choix, mais aussi pour le bon déroulement de votre projet de cession :

  • Que souhaitez-vous vendre (cession de fonds de commerce, cession de parts sociales, cession d’actions…) ?
  • Voulez-vous conserver votre statut d’associé ou de propriétaire des locaux de l’entreprise ?
  • Sous quel délai souhaitez-vous vendre votre entreprise ?
  • Comment envisagez-vous de trouver un repreneur pour votre entreprise ?
  • Quel type d’acheteur visez-vous ?

La réalisation d’un diagnostic complet de l’entreprise

Avant de mettre son entreprise en vente, il est conseillé d’établir un diagnostic complet de votre entreprise. Cet état des lieux vous permettra d’une part de mettre en avant la performance de votre entreprise auprès d’un potentiel repreneur, et d’autre part, de vous aider à fixer le prix de vente. Il porte sur :

  • le diagnostic de l’activité : la position de l’entreprise sur le marché en France et/ou à l’étranger, les risques, les perspectives de croissance (produits, services), etc. ;
  • le diagnostic financier et comptable : actifs, passifs, dettes, créances, amortissements, encours clients et fournisseurs, etc. ;
  • le diagnostic des moyens : immobiliers, machines, locaux, ressources humaines, etc. ;
  • le diagnostic réglementaire et juridique : obligations légales et réglementaires liées à l’activité, contrats, brevets techniques, labels, etc.

Sachez que, compte tenu de la consistance du dossier, un contrat de confidentialité doit être signé avec l’acheteur éventuel avant la remise de votre diagnostic.

L’évaluation du prix de vente de votre entreprise

Enfin, il vous faudra déterminer le prix de vente de votre entreprise. Plusieurs éléments peuvent vous aider dans son estimation :

  • le chiffre d’affaires annuel : selon le secteur d’activité de votre entreprise,  vous pouvez utiliser un pourcentage du chiffre d’affaires annuel ;
  • le patrimoine de l’entreprise : évaluation des actifs et des passifs pour obtenir un « actif net » corrigé et réévalué ;
  • des indicateurs précis, comme la ligne de production, le nombre de ventes, l’évolution permanente de la rentabilité, un gros client, etc. ;
  • les prix de vente du marché pour des entreprises du même secteur d’activité.

Comments (0)

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *