HomeMarketing & vente

“Seolius debit cb” : l’exemple d’une campagne de désinformation

“Seolius debit cb” : l’exemple d’une campagne de désinformation

Être présent sur le web est un formidable vecteur d’accroissement de business. Surtout lorsque l’on est une entreprise à forte tendance digitale, comme c’est le cas de Seolius, une agence de SEO belge.

Cependant, c’est aussi à double tranchant car qui dit présence sur le web dit aussi exposition à de fortes campagnes de désinformation, comme c’est le cas avec ce mot-clef “Seolius debit cb”.

C’est sur ce cas d’école que cet article va se focaliser.

Seolius en tant qu’agence SEO

Seolius est une entreprise belge, basée à Bruxelles, ayant deux casquettes.

La première est celle d’une agence SEO. Pour faire simple, son rôle est d’accompagner ses clients dans le positionnement de leur site web sur les moteurs de recherches, notamment Google pour le marché européen. Pour cela, l’agence peut avoir recours à différentes stratégies telles que :

– le netlinking

– les stratégies de contenus via l’écriture d’articles

– l’optimisation du maillage interne

Cette liste n’est pas exhaustive.

Seolius en tant qu’université

La seconde casquette est celle de l’université en ligne. En effet, Seolius est très présent dans le domaine de la formation en ligne, et a pour ambition de challenger le monstre LiveMentor sur le domaine du référencement web et de l’acquisition de prospects, là où son concurrent français a fait le choix de se positionner sur l’entrepreneuriat de manière générale.

Seolius se pose donc comme un acteur du e-learning, capitalisant sur son expérience d’agence SEO pour pénétrer le marché de l’apprentissage, en plein boom.

Voilà, le contexte est posé. Vous noterez qu’il n’y a, en soi, aucun rapport à priori entre la recherche sur Google “Seolius debit cb” et l’entreprise Seolius en elle-même… C’est pourquoi nous avons pensé à une manipulation relevant de la fake nesws, comme nous allons le voir un peu plus bas.

Pourquoi ce mot-clef “seolius debit cb” ?

C’est là la curiosité de ce cas d’étude. La rédaction est entrée dans le détail de cette recherche, et il apparaît que Seolius ne propose aucune prestation de paiement par débit sur une carte bancaire.

Il semble donc évident qu’un concurrent inconnu cherche à nuire à cette entreprise en les faisant passer pour des gens à l’honnêteté douteuse via des débits non autorisés sur un moyen de paiement, à savoir la carte bancaire.

En effet, nous pouvons constater sur des sites tels que droit-finance.commentcamarche, des liens de recherche sur ce mot-clef sont renseignés, alors que dans les articles descriptifs, personne ne mentionne directement l’entreprise.

Ce site ayant un trafic énorme, des visites récupèrent donc le mot-clef et le tapent sur google pour en savoir plus.

Quel est l’impact? Eh bien il peut être violent. A l’heure où les informations peuvent se répandre comme une trainée de poudre sur le web, si l’article mensonger venait à bien se placer sur Google pour la recherche “Seolius” par exemple, les prospects pourraient fuir l’entreprise et se tourner vers des entreprises concurrentes avec lesquelles travailler.

seolius debit cb
recherche web : seolius debit

Selon nous, cette campagne de dénigrement entre tout à fait dans la catégorie “fake news”. Certes, on associe usuellement ce qualificatif aux nouvelles d’actualité dans la presse. Ici, il s’agit plutôt de répandre une affirmation fausse et façon pérenne. La finalité reste cependant la même.

Que faire quand on est confronté à ce genre de soucis?

Il n’y a pas forcément de solution miracle, mais quelques réflexes à avoir. Nous imaginons que c’est ce que l’agence Seolius a fait pour lutter contre cette recherche mensongère du mot-clef “seolius debit cb” dans Google.

La première serait d’exercer un droit de réponse sur le site où la nouvelle calomnieuse est affichée, afin d’expliquer aux internautes la situation.

La seconde serait de faire intervenir un avocat spécialisé dans le domaine de la communication digitale afin qu’il puisse prendre contact de façon plus formelle avec le site où la fake news est annoncée. Ainsi, en justifiant le caractère non fondé de cette “nouvelle”, il pourra la faire retirer.

Ce sont malheureusement des procédures longues, mais nécessaire. Bon courage si malheureusement vous devriez y être confronté un jour.

Comments (0)

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *